Une fortune de 2,7 milliards de dollars en bitcoins: les responsables ukrainiens sur la sellette

Le samedi 4 octobre 2021, des représentants du gouvernement ukrainien ont révélé les milliards de dollars hallucinants qu’ils détiendraient sous forme de bitcoins. Les données recueillies auprès de 791 872 fonctionnaires, dont les 652 détenteurs de crypto-monnaies, montrent à quel point les actifs numériques sont populaires en Ukraine.

Les rapports d’opendata.ua, un site d’analyse ukrainien, indiquent que 46 351 bitcoins s’accumulent dans les déclarations de patrimoine des fonctionnaires ukrainiens. Le graphique suivant donne un aperçu du classement des crypto-monnaies et du nombre de fonctionnaires qui possèdent ces actifs numériques.

Détails des actifs numériques détenus

Nom du bien numérique Nombre de fonctionnaires du gouvernement Pourcentage (%)
BTC 398 61
ETH 157 24
LTC 27 4.3
ADA 19 2.8
XLM 19 2.8
Money 14 2.0
iota 10 1.4
BCH 9 1.4
BTG 1 0.3
Total 652 100

Les données révèlent en outre que Vyacheslav Mishalov, un député du conseil municipal, possède 18 000 BTC (soit plus d’un milliard de dollars US), ce qui représente le montant le plus élevé de la liste. Les autres fonctionnaires les mieux classés appartiendraient à la police nationale, au conseil municipal et au ministère de la défense.

Un autre employé de haut rang travaillant au ministère du pétrole possède, avec sa femme, 6542 BTC.

À la suite de ces déclarations, Mykhailo Fedorov, le ministre de la transformation numérique, a salué ce geste, notant que les Ukrainiens, en particulier les fonctionnaires, sont devenus plus clairvoyants et progressistes.

L’autorité anti-corruption met en doute les conclusions d’Opendata

Cependant, le Département d’inspection obligatoire et l’Agence nationale de lutte contre la corruption ont eu le sentiment d’avoir été trompés. Ils ont noté que certains fonctionnaires leur ont fourni des données trompeuses tandis que d’autres ont cité des erreurs de remplissage.

Sergiy Petukhov, l’un des responsables de l’agence de lutte contre la corruption, a en fait douté de l’authenticité du rapport et a même laissé entendre que toute inexactitude entraînerait des responsabilités pénales ou administratives. Les fonctionnaires ukrainiens sont censés déclarer leur patrimoine via un processus de déclaration de patrimoine visant à éliminer la corruption.